L’approche intégrée dans les Grands Sites de France : focus sur les actions de sensibilisation auprès des publics et des acteurs locaux.

Par Lucile Bordet
Chargée de mission action internationale, RGSF


Pont du Gard – Photo de Benh LIEU SONG (Licence Creative Commons)

Madame Bordet présente l’approche intégrée dans les Grands Sites de France. Les 51 Grands Sites de France sont des sites patrimoniaux, majoritairement ruraux, et des paysages emblématiques, pour la plupart très fréquentés. Le label « Grand Site de France », attribué par le ministère de la Transition écologique, consacre leur engagement dans une démarche de gestion durable et intégrée. La démarche est fondée sur la préservation de leur qualité paysagère autour de trois piliers : le site, les habitants et les visiteurs.

Caps blanc-nez gris-nez © Eric Desaunois

La gestion intégrée concerne la gestion du site dans toutes ses dimensions. Le mode de gestion durable implique la mise en place d’une planification, pensée sur le long terme, et portée par la structure gestionnaire du site, collectivité locale ou établissement public. Cette structure gestionnaire veille à respecter les valeurs et la singularité du site à travers des missions diverses d’entretien, de restauration, de préservation, de mise en valeur, d’accueil des visiteurs, ou

Caps d’Erquy et Fréhel © RGSF

d’aménagement, tout en garantissant un cadre de vie satisfaisant pour les habitants. La politique des Grands Sites est une approche partenariale entre l’État et les collectivités locales. Elle est basée sur une méthodologie de la concertation entre techniciens et élus locaux impliqués dans le projet de territoire, mais aussi avec les habitants, les agriculteurs, les socio-professionnels du tourisme à travers des outils adaptés (enquêtes, réunions d’échanges, implication dans les groupes de travail, animations sur le territoire, projets pédagogiques avec les écoles…).
Le travail de sensibilisation sur un Grand Site se réalise à tous les niveaux. La sensibilisation du visiteur nécessite une sensibilisation préalable de l’habitant du site, et celle des professionnels travaillant sur le site. De nombreuses actions pédagogiques et de sensibilisation sont destinées aux écoliers et se poursuivent hors saison touristique. Ces offres s’adressent également aux professionnels du tourisme, avec par exemple, une offre de formation diplômante des guides nature en baie de Somme. Une autre illustration de cette offre, à l’origine destinée à un jeune public, mais étendue à

massif du Canigo © Alain Ortiz

l’ensemble des visiteurs, est la « malle vagabonde », outil pédagogique ayant pour objectif de renforcer la sensibilisation aux thématiques du développement durable et du paysage.
Ces actions de sensibilisation s’adressent aux visiteurs en tant qu’individus, pour offrir des clés d’initiation au site, et une médiation plus fine et plus précise.

 

 

 

 


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Sica Acapo (6 septembre 2021). L’approche intégrée dans les Grands Sites de France : focus sur les actions de sensibilisation auprès des publics et des acteurs locaux. Itinéraires culturels au Guangdong. Consulté le 21 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/pczx


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search