Le Cirque de Navacelles : réguler et améliorer l’accueil des visiteurs pour préserver le site et revitaliser le territoire

Par Caroline Salaün
Directrice du Grand site du Cirque de Navacelles


 

Navacelles est situé au sud de la France, à 70 kilomètres du littoral méditerranéen. Le site est l’objet d’une forte fréquentation touristique en période estivale. Cette fréquentation était caractérisée par des visites très courtes et très rapides concentrées sur le petit espace du village de Navacelles, avec des conséquences négatives tant pour les habitants que pour les visiteurs. L‘enjeu a été de réorganiser les modalités de visite pour en combattre les nuisances et, au-delà, pour que l’économie touristique participe mieux à la revitalisation du territoire.
Le Cirque de Navacelles est une curiosité géologique : un ancien méandre de rivière encaissé entre des falaises hautes de plus de 300 mètres avec un village pittoresque en son centre, le tout entouré d’un plateau calcaire très aride. Les 250 000 visiteurs annuels se concentraient sur la saison estivale, avec 1 500 véhicules par jour dans le petit village. Les véhicules stationnaient dans la prairie qui occupe l’emplacement de l’ancien méandre et altéraient fortement le paysage, avec en outre des problèmes récurrents de saturation des espaces de stationnement. Il s’agissait donc de trouver des solutions à la fois pour les visiteurs, et pour préserver le site.
La stratégie adoptée a consisté à organiser l’accueil des visiteurs sur un territoire plus large, sur les rebords du plateau entourant le cirque, afin de diffuser les flux. Deux maisons de site, lieux d’accueil et d’information, ont été créées de part et d’autre des gorges. Elles s’accompagnent d’espaces de stationnement, proposent des navettes motorisées pour descendre à Navacelles. Elles sont également au départ de sentiers pédestres.
Des lieux de visite sont également proposés sur le reste du territoire, structurées au moyen d’un schéma partagé d’interprétation du patrimoine. Les visiteurs sont ainsi renvoyés vers les 14 villages et les 46 000 hectares du Grand Site. En parallèle, la démarche inclut la commercialisation d’offres touristiques, la valorisation des produits du terroir et la mise en place d’un programme d’événements tout au long de l’année, afin d’étaler la fréquentation sur l’année.
Ce programme a été réalisé avec l’ensemble des acteurs du territoire, hébergeurs, agriculteurs, prestataires d’activités et restaurateurs, sans oublier les conseils municipaux qui ont un rôle déterminant dans le projet. Tous les acteurs locaux, notamment les habitants, ont été fortement impliqués. Ce processus a été porté collectivement durant plusieurs années, avec pour fil directeur, le paysage.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Sica Acapo (6 septembre 2021). Le Cirque de Navacelles : réguler et améliorer l’accueil des visiteurs pour préserver le site et revitaliser le territoire. Itinéraires culturels au Guangdong. Consulté le 20 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/pczy


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search